La sophrologie aide à booster la confiance en soi.

Booster la confiance en soi

La confiance en soi reste un défi pour la plupart d’entre nous.
Mêmes ceux qui « osent » devant vous sont… morts de trouille à l’intérieur !!! (Chut, fô pas l’dire !)
Les méthodes « miracles » pullulent : 3 clés pour la renforcer, 5 étapes pour l’intégrer, la retrouver en 2 heures (mais où ai-je encore mis mes clés de voiture ?!!) etc.
Ce que la sophrologie vous propose n’est pas « magique » mais efficace… en voici un aperçu :

Marmiton

« Qu’est-ce que la confiance en soi ? » Tapez ça sur Google et vous aurez très très vite mal à la tête !
Personnellement, ça m’évoque une recette à base de « Je suis capable » qui vous rend fort !
A ne pas confondre avec l’estime de soi dont l’ingrédient principal est « Je suis aimable ».
Vous pouvez bien sûr travailler les 2 recettes avec votre chef-cuisinier-sophrologue, mais aujourd’hui je vous parlerai uniquement de la confiance.

C’est pas sorcier

Le sophrologue va vous aider à ancrer votre confiance dans des situations concrèto-concrètes : vous ne creuserez pas le « pourquoi » je manque de confiance (on laisse ça à nos amis psy !) mais uniquement le « comment » je fais, avec ce problème qui est là, pour le gérer, le contrebalancer par un surcroît de confiance en moi.
Bon, hein, le sophrologue ne s’appelle pas Merlin L’Enchanteur : c’est vous qui avez le pouvoir (coucou Snap, I’ve got the power). Bref, c’est pas sorcier, un peu d’entraînement sophrologique et le tour est joué !

Entraînement : sur un banc

Une étude du psychologue Anders Ericsson révèle que pas un seul musicien n’est devenu virtuose sans ses 10 000 heures de pratique derrière lui. Et là vous commencez à flipper… mais non ! rien de tel en sophro : prenez 10 à 20 minutes par jour, tranquille, au soleil sur un banc…
Et si le manque de confiance est spécifique à un évènement précis anxiogène, votre sophrologue préférée vous concoctera un protocole de préparation mentale aux p’tits oignons.
Bon alors, si c’est pas magique, côté scientifique, ça se passe comment ?

Qui se ressemble, s’assemble

Notre cerveau est fascinant : les neurones qui se ressemblent, s’assemblent ! Plus vous utilisez un circuit neuronal dans votre cerveau, plus celui-ci se renforce. En parallèle, la destruction des anciennes connexions neuronales inutilisées libère de l’espace pour la croissance des nouvelles, plus fortes ! C’est « l’élagage synaptique » (rigolote cette expression, non ?).
Je vous épargne les détails techniques de ce procédé, dont les chercheurs commencent seulement à percer le mystère (marqueur par protéine and co…)

Je pense donc je suis

C’est quand même extra, non ?!? Vous avez un certain contrôle sur ce que votre cerveau va garder ou effacer !
Les connexions synaptiques que vous n’utilisez pas sont marquées pour la poubelle. Celles que vous utilisez vraiment sont entretenues et oxygénées. Alors soyez vigilant sur ce à quoi vous pensez…
Si vous passez plus de temps à ressasser vos difficultés qu’à prendre conscience de vos progrès, devinez quelles sont les synapses qui partiront au vide-ordures ?

Philo crush

Pour finir, je saute de la sophro à la philo pour vous recommander un excellent livre de Charles Pépin :
« La confiance en soi, une philosophie ». Cet ouvrage foisonne de concepts hyper intéressants !
Moi j’ai un crush pour celui-ci : « CULTIVEZ LES BONS LIENS »
Entretenez les relations (amicales, amoureuses ou autres), qui vous font grandir, vous réveillent, vous révèlent !
Et basta les relations toxiques.
Voilà, ça c’est dit. Y a plus qu’à…
A votre disposition pour approfondir le sujet : cliquez ici pour me contacter !